Accès
rapide

Liens
vers les
rubriques
clés

Le mot du Maire ...

Chères St Aubinoises, chers St Aubinois,

Je ne pouvais débuter ce mot sans évoquer la pandémie qui nous touche depuis plusieurs mois déjà. Cette crise sanitaire nous affecte tous, physiquement et psychologiquement, bouleversant notre quotidien.

Les temps de confinement que nous avons pu connaître, ont été nécessaires à en croire les chiffres donnés par le gouvernement.

Le constat est là, certains d’entre vous ont été touchés de près ou de loin par la maladie, et ce quel que soit l’âge. Il y a ceux qui ont simplement été affectés par une grosse fièvre, des maux de tête, de la toux, de la fatigue ou tout autre symptôme, ayant hâte de s’en débarrasser. Puis ceux, qui ont perdus un membre de leur famille, un proche… Entre incompréhension et injustice face à ce virus que nous ne connaissions pas en début d’année et qui a touché beaucoup de personnes à travers le Monde. Je m’associe bien évidemment à leur peine.

Je pense aussi à la souffrance pour certains d’entre vous, de ne pas pouvoir exercer leur métier. Il est totalement injuste que nos commerces de proximité subissent une concurrence aussi déloyale par rapport à d’autres systèmes commerciaux.

Cependant, face à tout ça, que pouvais-je réellement faire en tant que Maire ?

Je n’ai évidemment pas pris d’arrêté autorisant l’ouverture des commerces pendant le confinement. Cette mesure illégale aurait pu avoir un impact négatif sur les commerçants : amende, risques judiciaires… J’ai donc fait le choix de m’associer à une pétition à l’initiative du Sénat demandant au gouvernement de modifier la liste des commerces dit « essentiels ».

Je préfère être dans l’action en donnant satisfaction, dans la limite de nos possibilités, tout en restant dans le cadre légal. Je sais que nos artisans et commerçants eux aussi feront en retour, le maximum pour satisfaire les demandes des saint aubinois.

Les actions verbales ayant attrait à une seule attention politique ne sont ni une habitude ni une ambition de ma part.

L’espoir d’un retour à la normale nous ouvre un horizon rempli, je n’en doute pas, de jours meilleurs. Il nous permettra de retrouver toutes nos habitudes, et, je vois déjà des responsables d’association m’annoncer de nouvelles idées d’animations pour redynamiser notre commune au plus vite, afin de redonner du baume au cœur à nos habitants, petits et grands.

Pour conclure sur ce point, je souhaite que cet épisode nous remette les pieds sur terre. Il faut que ces moments difficiles nous servent d’expérience sur le plan humain. Force est de constater que nous avons sûrement une chance inouïe d’habiter dans ce haut-bocage qui nous est si cher. Nous devons maintenant prendre conscience qu’il faut être solidaires les uns des autres. Agissons pour le soutien de nos aînés, profitons aussi des produits et services de nos commerçants, artisans et agriculteurs locaux, soyons moins égoïstes et favorisons le bénévolat pour de multiples actions à mener entre nous. Profitez de toute la richesse de notre territoire et du bonheur d’y vivre !

Cette période n’a pas empêché les nouveaux élus de poursuivre les projets en cours et d’en lancer de nouveaux. Une réflexion globale sur l’aménagement a été faite en prenant en compte notre obligation de combler nos dents creuses (espaces verts constructibles). Nous avons décidé dans un premier temps, de confier la construction de 6 petites maisons à Vendée Habitat à la Marinière, rue du Bocage, sur la période 2021-2022. Ensuite, d’ici trois ou quatre ans, de nouveaux logements communaux dans l’espace vert rue du Bosquet devraient être construits, afin d’assurer les demandes en matière de logement.

C’est pourquoi, afin de ne pas nous priver d’espaces naturels et lieux de promenade pour se ressourcer en centre bourg, nous avons décidé de créer un parc à la suite de l’acquisition, cette année, d’un terrain situé au 32 rue du Calvaire. Le point de vue, la proximité du calvaire ainsi que le jardin derrière la Mairie deviennent une évidence pour mettre en valeur ce patrimoine qui nous est si cher. Ce site qui sera nommé « Parc du Moulin » vient donc de voir le jour. Il fait référence au Moulin du bourg (à vent) qui s’y trouvait autrefois. Des études seront lancées prochainement pour étudier l’aménagement du site.

Dans le bulletin municipal du mois de juin, je vous évoquais mon souhait d’organiser des rencontres avec les artisans, commerçants ainsi que les associations. Les deux premières, avec le deuxième confinement, ont été reportées à 2021. En revanche, nous avons commencé à travailler avec les associations sur le devenir du complexe sportif. Des demandes de tout genre sont ressorties de ces échanges, en passant d’un simple changement de rideaux à une réfection totale du sol de la salle de la Sèvre. Nous allons continuer à travailler ensemble, en Janvier, pour analyser et affiner ces suggestions. Ensuite, nous ferons appel à un assistant à maîtrise d’ouvrage afin d’étudier les faisabilités techniques et financières de ce projet. La participation des associations dans cette initiative municipale est essentielle, il est important qu’elles soient actrices dans cette future réalisation.

Pour conclure, c’est avec un grand regret que nous n’avons pu organiser de vœux municipaux en ce début d’année 2021. Je veux que vous sachiez que nous n’avons pas annulé cet évènement de gaieté de cœur. J’apprécie chaque année ce moment avec vous tous. Néanmoins, dans le contexte actuel, je pense surtout à votre santé. Et, il est de mon devoir de veiller sur la population et de faire attention à vous, la santé est un trésor précieux qu’il faut savoir préserver.

Je vous souhaite ainsi que les élus et l’ensemble des agents municipaux, une très bonne année 2021, qu’elle vous apporte du courage pour oublier ce long moment qu’a été le confinement, santé, bonheur, joie en famille et entre amis. Je souhaite également un retour des manifestations sur notre territoire, et que vos efforts, autant professionnels, que personnels soient tous récompensés.

 Le Maire

Hervé Bréjon